Lever les freins à la mobilité professionnelle

Les évolutions technologiques et des marchés nécessitent une adaptation continue de l’organisation des ressources humaines de l’entreprise. La mobilité interne permet de bénéficier des compétences développées par les salariés tout en répondant de manière dynamique à ces enjeux. Il peut s’avérer difficile d’organiser la mobilité et de dépasser les freins des salariés et de leurs managers. Cette formation pratique vous apporte des méthodes et des outils pour réussir votre politique mobilité.

2 JOURS

1060 €

réf. : MOMG

Objectifs

  • Identifier les enjeux et les leviers de la mobilité dans son entreprise.
  • Choisir et mettre en oeuvre les outils et les processus efficaces.
  • Identifier les freins et les moyens de les dépasser.
  • Piloter la mobilité interne.
  • Communiquer et convaincre les acteurs de l’entreprise.

Public concerné

DRH, RRH, Responsables carrières, emplois, mobilité, Directeurs impliqués dans la politique de mobilité.

Prérequis

Pas de prérequis.

Dates

Paris :

04 et 05 février 2019

01 et 02 juillet 2019

05 et 06 décembre 2019

 

Toulouse et Lyon : sur demande

1

Enjeux et nécessités d’une politique de mobilité interne

 

  • Les enjeux économiques et technologiques de la mobilité.
  • Les mobilités fonctionnelles, géographiques, internationales.
  • Les populations concernées, les enjeux de l’allongement de la durée de vie au travail, les acteurs, les freins.
  • Les liens avec l’égalité professionnelle, la GPEC, les plans d‘action Contrat de génération.
  • Les aspects juridiques.

Mise en pratique : Quiz sur les aspects juridiques..

2

Les outils et les processus de la mobilité interne

 

  • Choisir et mettre en oeuvre les outils de gestion des compétences : référentiels, documents d’évaluation.
  • Identifier les outils et processus existants utiles à la mobilité.
  • Articuler les entretiens annuels, le plan de formation, les entretiens de seconde parte de carrière, le bilan de compétences…
  • Mettre en place des plans de succession, les comités de carrière et de succession, la détection des potentiels.

Mise en pratique : Etude des atouts, des défauts et des freins à la mise en oeuvre des outils sélectionnés par les participants.

3

Identifier et dépasser les freins à la mobilité

 

  • Identifier les freins organisationnels, managériaux, individuels.
  • Les freins liés à la structure des rémunérations, aux statuts.
  • Les freins dus à l’organisation du travail et au système de reconnaissance.
  • Organiser la mobilité interne dans un contexte contraint, gérer le changement.

Mise en pratique : Les participants déterminent les outils et processus utiles à la réussite de la mobilité interne dans leur entreprise et élaborent un plan d’action

4

Les facteurs de réussite de la mobilité

 

  • Mettre en place avec les managers des plans de développement effectifs.
  • Identifier les aspirations des salariés.
  • Mettre en oeuvre l’accompagnement, le tutorat.
  • La formation au service de la mobilité, la période de professionnalisation et son financement.

Mise en pratique : Etudes des conditions de réussite d’actions sélectionnées par les participants.

5

Piloter la mise en oeuvre de la politique de mobilité

 

  • Elaborer ses tableaux de bord.
  • Les utiliser au service de l’action.
  • Mauris at massa quis nibh pellentesque semper.

Mise en pratique : Les participants identifient le tableau de bord adapté à leur entreprise.

6

Promouvoir la mobilité interne dans l’entreprise

 

  • Communiquer auprès des managers et des salariés.
  • Convaincre les différents acteurs de l’importance de la mise en oeuvre de la mobilité interne.
  • Les obligations vis-à-vis des partenaires sociaux.
  • Mettre en oeuvre une charte, encourager les comportements facilitants.
  • Élaborer et mettre en œuvre un plan de communication.

Mise en pratique : Élaborer et exprimer ses arguments pour la mise en oeuvre de la mobilité interne..